Promotion des droits humains et dialogue sur les droits humains

Formation sur les droits de l’Homme/GIZ Agrandir l'image Formation sur les droits de l’Homme/GIZ (© Ambassade d'Allemagne) A l’occasion de la célébration de la journée mondiale de la diversité culturelle pour le dialogue et le développement, Son Excellence Madame l’Ambassadeur Carola Müller-Holtkemper a présidé, ce lundi 22 mai les activités de clôture et de remise des certificats à vingt journalistes mauritaniens, ayant participé à une série de formation sur les droits de l’Homme organisé par la coopération allemande (GIZ). Cette activité rentre dans le cadre du projet de promotion des droits humains et dialogue interculturels mis en œuvre depuis 2015 par la GIZ avec ses partenaires notamment le Ministère des Relations avec le Parlement et la Société Civile (MRPSC), le Commissariat aux Droits de l’Homme et l’Action Humanitaire (CDHAH) et l’Ecole nationale de l’administration, de journalisme et de magistrature (ENAJM). Dans son discours, Son Excellence a rappelé que «  les médias indépendants et divers sont la pierre angulaire d’une démocratie fonctionnelle ». Elle a ainsi ajouté que « le droit à l’information est fondamental et doit se matérialiser par l’existence des journalistes rigoureux ». Madame Carola Müller-Holtkemper a précisé que 20 journalistes ont profité d’une formation avancée, et d’un coaching, qui leur a permis d’élaborer des produits médiatiques de qualité, mis à la disposition de tout le monde. Enfin, elle a indiqué qu’à l’issu de cette formation avancée, les journalistes se sont organisés en un réseau au nom de Forum mauritanien du journalisme des droits humains (FMJDH).

La Mauritanie a ratifié les principaux traités africains sur les droits humains ainsi que les neufs grands traités des Nations unies sur ces droits. Le pays fait en outre des efforts remarquables pour ancrer les engagements internationaux dans sa législation et dans ses stratégies et politiques nationales. 

La coopération germano-mauritanienne soutient les efforts que mènent les acteurs publics et de la société civile afin de réaliser ces droits garantis. Pour ce faire, il faut promouvoir la tolérance et la cohésion sociale par une éducation aux droits humains, améliorer les capacités des institutions importantes de protection des droits humains et renforcer le dialogue public sur les droits humains.

Le projet fait partie de l'initiative spéciale du Ministère fédéral allemand de la Coopération economique et du Développement (BMZ) pour la stabilisation et le développement en Afrique du Nord et au Proche-Orient. Les divers projets de ladite initiative spéciale contribuent à créer des perspectives sociales et économiques pour les habitants de la région. Dans ce cadre, plus de 300 mio. d'Euros supplémentaires ont été rendus disponibles à ce jour aussi bien pour les projets de la GIZ que pour d'autres agences d'exécution, et ce, pour une période allant de 2014 à 2021. Les thèmes visés sont la promotion des jeunes et de l'emploi, la stabilisation économique, la démocratisation ainsi que la stabilisation des pays voisins se trouvant dans une situation de crise.

Promotion des droits humains